La quiétude d’une abbaye m’a toujours fascinée. Sans doute, dans une vie antérieure, ai-je été contemplative…
Lorsque cette Abbaye de Beauport est située en Côtes d’Armor, près de Paimpol, et qu’en plus elle est fleurie d’hydrangées roses et mauves, le bonheur est complet.

Mon émission de télé favorite, DES RACINES ET DES AILES, y a fait un beau reportage en mai dernier.  À surveiller au Québec et à revoir sur le site internet.

Un peu d’histoire…

Reportage : Une abbaye sur la mer

La Bretagne côté nature

En baie de Paimpol, l’abbaye maritime de Beauport, témoin de huit siècles d’histoire, est un site exceptionnel où nature et culture se conjuguent : l’abbaye a en effet connu trois vies bien distinctes : religieuse, jusqu’à la Révolution, laïque, jusqu’en 1992, et depuis lieu d’histoire et de nature, propriété du Conservatoire du Littoral.
« C’est le rôle du Conservatoire de protéger les sites dans leur ensemble et d’arbitrer l’équilibre entre culture et nature », explique Denis Bredin, le délégué du Conservatoire du Littoral en Bretagne. L’abbaye de Beauport constitue l’un des plus importants ensembles d’architecture religieuse de la région. L’objectif n’est pas de reconstruire, mais d’entretenir les ruines avec le souci de protéger la flore et la faune, à l’image des oiseaux qui trouvent dans les murs de précieux refuges…

Mais l’abbaye de Beauport, ce sont aussi des paysages d’une très grande diversité qui s’étendent sur une centaine d’hectares : une nature entretenue par les troupeaux de chèvres et de moutons.

Les vergers de l’abbaye constituent également un conservatoire de pommiers anciens que les élèves du lycée agricole voisin viennent aider à greffer. Conséquence : l’abbaye produit toujours du cidre. Une façon de réinscrire le site dans le présent. Un site en perpétuel évolution : le paysagiste Alain Freytet propose des aménagements qui respectent cet équilibre fragile. Grâce à son imagination, des arbres poussent ou disparaissent, des allées s’élargissent… L’abbaye de Beauport, avec ses jardins, ses vergers et son cloître reste une magnifique ruine romantique, ouverte sur une nature qui désormais la complète.

Un reportage d’ Isabelle Thomas, Antoine Placier, Alain Barnault, Cécile Lecante et Thierry Durel
Production : France 3

Pour la video:
http://programmes.france3.fr/des-racines-et-des-ailes/index-fr.php?page=emission&id_article=1659

Merci à Lylou Anne!

3 Commentaires

  1. Je découvre votre blog par hasard.
    Je suis flattée mais surprise de retrouver mes photos sur votre billet.
    Merci de votre mot, toutefois j’aimerai que vous ajoutiez le lien de mon blog, car ce sont des photos personnelles.
    De plus, il serait préférable de me demander à l’avenir votre autorisation avant de publier.
    Bonne continuation à vous.
    LylouAnne

  2. En ajoutant, à la fin de mon texte, merci à LylouAnne, je croyais vous rendre justice. J’aurais sans doute du mettre le lien de votre blog. C’est la première fois qu’on me passe une remarque de ce genre, étant moi-même extrêmement pointilleuse sur ça.
    En espérant que mes lectrice découvriront votre blog grâce au mien…
    Bonne Année à vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *