“Montréal c’est New-York qui parle français. Une fourmilière ultramoderne, hyperfashion, total hype et underground au sens littéral du terme (il fait -20°C, donc on vit sous la terre). Le Québec, c’est la France dans dix ans. Même l’accent comique des autochtones s’oublie très vite, et le paternalisme du Parisien arrogant se mue en complexe d’infériorité. Il est clair que les Canadiens francophones sont en train d’inventer la seule résistance intelligente à l’américanisation. Ils gardent ce qui leur plaît sur ce continent (rapidité, efficacité et technologie) et jettent tout le reste (vénalité, anglicismes et Roch Voisine). ” F. Begbeder

C’est exactement cela…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *