La nature, qui souvent se rappelle aux hommes par ses colères en lui infligeant de terribles blessures, leur offre aussi d’émouvantes correspondances. À l’image de ce coeur creusé dans le moraine d’un glacier qui s’est retiré. Cette troublante photo, qui n’a fait l’objet d’aucune retouche, a été prise au Spitzberg, vaste territoire placé sous souveraineté norvégienne, situé à 1000 k. au sud du pôle nord.

Coeur en peine<br>Bruno Mazodier pour Le Figaro
Coeur en peine
Bruno Mazodier pour Le Figaro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *