Les pluies ont été très abondantes sur le Parc national du lac Gairdner. Aussi, ces six dromadaires ont-ils vu leur environnement sablonneux remplacé par de l’eau. Cette image est exceptionnelle, car il ne pleut pratiquement jamais dans cette région. C’est la raison pour laquelle les scientifiques viennent y étudier la vie de la faune et de la flore dans ces conditions extrêmes. Située à 436 kilomètres d’Adélaïde, capitale de l’Australie-Méridionale, la réserve naturelle du lac Gairdner est la plus aride de ce continent, qui ne possède pas moins de 516 parcs nationaux et de 2700 zones de protection, abritant pour certaines les plantes les plus anciennes de la planète.

Six dromadaires qui traversent un désert inondé, le Parc national du lac Gairdner. <br>Jean-Paul Ferrero/Auscape/Bios
Six dromadaires qui traversent un désert inondé, le Parc national du lac Gairdner.
photo Jean-Paul Ferrero

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *