J’ai la vie qui m’ pique les yeux
J’ai mon p’tit cœur qu’est tout bleu
Dans ma tête j’ crois bien qu’il pleut.
Pas beaucoup, mais un p’tit peu.

(Renaud “J’ai la vie qui m’pique les yeux”)

Cette petite fille, ça aurait pu être moi.  Ce chien aurait pu m’appartenir.  Et cette route de campagne, je connais.

Transcrire un état d’esprit juste avec une photo.  Voilà pourquoi j’aime tant les images.

Et les mots qui, parfois, réveillent des souvenirs et viennent se coller sur un cliché pris on ne sait pas quand, on ne sait pas où, ni par qui.

Elle a cinq ans.  Comme moi.  Et elle attend.  Comme moi.

Magie mélancolique pour âmes sensibles.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *