Un autre anniversaire.  On fête quoi exactement?  Jamais compris vraiment.  Je sais simplement que j’ai reçu une quantité impressionnante de messages de bonne fête.  D’amis que je vois peu ou plus, d’inconnus.  Et cela m’a beaucoup touchée.

Regardons un peu en arrière.  C’est parfois nécessaire pour voir plus clair devant soi.

Dans l’année qui s’est écoulée, j’ai encore croisé des milliers d’images et de mots, j’en ai partagé plusieurs avec vous.

Mon bébé Grévin Montréal a vu le jour et il grandit chaque jour.

À la fin de l’été, mon coeur a fait des bonds.  C’était improbable et délicieux.

J’ai découvert Washington et redécouvert Amsterdam.   Je me suis pris d’enthousiasme pour House of Cards, j’ai déjà vu la saison 4 de Downton Abbey et adoré les symphonies de Borodine.

Une autre année s’amorce.

De quoi sera t’elle faite?  Tout le mystère et l’excitation sont là, intactes.  Je ne sais pas ce qui se cache au détour des jours. Parfois, c’est mieux ainsi.

Je sais simplement que j’avance.   Souvent dans la tempête…

L’important étant d’arriver quelque part.  De préférence à l’endroit choisi, consciemment ou non…

3 Commentaires

  1. No tienes solo un camino delante de ti… tienes una autopista entera (autoroute), donde seguramente dejaras una hermosa marca, “piano piano si arriva lontano”, te quiero inmensamente!.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *