Dimanche pluvieux, avec Julie pour ce film de filles.

Je veux dire des filles qui savent ce que veut dire le mot complicité entre filles.  Des filles qui ont des amies à qui elles peuvent téléphoner en pleine nuit, dire “je viens de tuer mon chum” et que l’autre réponde: “où est le corps, j’arrive”.  Des complices.  Des qui pensent comme nous et qui rient des mêmes choses.  Des qui écoutent et qui parlent si elles ont quelque chose à apporter pour faire avancer le dossier.  Des qui se serrent les coudes quand l’une est dans le trouble.  Bref, des amies.  Pas des copines, des amies.

Le film est longuet, les dialogues sont pertinents, souvent drôles, toujours justes.  Les rôles sont encore bien définis, les décors comme on les aiment, les hommes aussi et les vêtements, well, les vêtements… comment dire:   des chaussures hautes comme ça, des robes floues et longues et des dressings à tomber.  Le bonheur quoi…

On redevient une petite fille qui joue avec Barbie et Ken, le temps d’un après-midi.  On ne pense à rien d’autre.  On est dans la soie, le parfum, la mousse, les Louboutin, le luxe pur et dur.  Assez rafraîchissant…

Un Commentaire

  1. Mia,
    Tu me donnes le goût d’aller voir ce film m^me si je n’ai pas suivi la série!
    Je le mets sur ma liste de to do:)

    diane qui écoute, parle et n’a pas tué don chum!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *