Si ce cliché n’avait pas été pris dans une forêt du sud de l’Indonésie – et, semble-t-il, sans aucun trucage – on aurait pu croire à une publicité pour le plat national mexicain : du piment et de la viande, symbolisée ici par ces trois fourmis rouges équilibristes, qui interprètent aussi le rôle des haricots de la même couleur. Un vrai festin de saveurs épicées, aussi réjouissant pour l’œil qu’incendiaire pour l’estomac. Mais aussi une énigme pour les entomologistes : on ignorait jusqu’à présent que les fourmis pouvaient à l’occasion se nourrir de piments aussi explosifs. Mais il est vrai que celles-ci sont rouges et tropicales, d’une espèce tout particulièrement urticante. (Caters News/SIPA)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *