Cathleen Naundorf signe des images uniques grand format Polaroïds, dont la matière est travaillée au développement par un système d’arrachage du film. Tâches, couleurs, détails manquants offrent ainsi une oeuvre unique !

© Cathleen Naundorf

« Je viens d’un environnement familial de peinture et de musique, c’était déjà dans mon sang, j’ai grandi avec… c’est ce qui se voit dans mes photographies, la déco, les lumières, les ambiances très posées »…

Cathleen Naundorf aime les voyages. Elle ira au Groenland, en Islande, en Amazonie, en Australie, en Malaisie… et publiera huit livres.

En 1994, elle fait la rencontre de Horst P. Horst qui deviendra son mentor. « J’ai appris beaucoup de choses à son contact, la lumière, les poses… C’est suite à cette rencontre que j’ai eu envie de travailler sur la mode ». Elle travaillera « backstage » pendant dix ans et à partir de 2004, intègrera la mode dans ses propres photos d’art.

« Au départ je suis arrivée chez Jean-Paul Gaultier pour lui demander s’il pouvait me prêter une ou deux robes pour faire mes photos. Je suis allée dans ses ateliers, ils ont vu deux de mes Polaroïds et ils ne disaient plus un mot… J’étais un peu inquiète, j’ai voulu m’en aller. Ils ont finalement dit : « C’est magnifique, ouvrez-lui les collections » !

Aujourd’hui, Cathleen Naundorf est plébiscitée par les plus grands couturiers parmi lesquels Jean-Paul Gauthier, Christian Lacroix, Givenchy, Dior, Chanel, Valentino, Philip Treacy…

(Merci SoVeNa)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *